PSE.Cité de l’émergence

 

 

Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, a posé mardi à Dakar, la première pierre de ''La cité de l'émergence », en présence du Premier ministre, Mahamed Dionne, de plusieurs autres autorités politiques et gouvernementales.

 Prévue sur le site de l'ancienne gare routière « Pompiers » nommé hérité de sa proximité avec la caserne des Sapeurs-pompiers, cette ''Cité de l'émergence » va abriter 17 tours de dix étages chacune. Le coût total du projet est estimé à 21 milliards FCFA et devra permettre d'offrir 650 logements sociaux sur trois hectares.

« A travers la construction de 30.000 logements par an dans plus de 15 pays africains, notre groupe a acquis une grande expérience dans le domaine de la construction. Cette expérience nous comptons l'exporter au Sénégal où notre stratégie est basée sur la coopération sud-sud », a expliqué Anas Sefrioui, le Pdg du groupe marocain Adoha chargé de la construction de cette cité.

Saluant la stabilité politique du Sénégal, il a souligné que son groupe va aussi construire ''la Cité de l'avenir » de 12 tours de 400 logements sociaux pour un coût total de 12 milliards FCFA. Celle-ci sera bâtie à la Patte d'Oie, quartier menant vers l'aéroport de Dakar.

Selon le gouvernement, ce projet répond à la nécessité d'accélérer la mise en œuvre « des chantiers du Plan Sénégal émergent (PSE) relatifs à la rénovation urbaine ». Il fait partie des 27 projets du Pse qui vise une croissance économique de 7%.

« Nous poursuivons ici le cycle des grands projets urbains de nouvelle génération mettant en synergie l'action publique et la contribution du secteur privé. Ce projet constitue un élan vers le bien-être et la modernité qui sont l'ambition et la finalité du Plan Sénégal Émergent », a dit Macky Sall, promettant que ces logements prendront en compte toutes les couches de la population.

Poursuivant son propos, le chef de l'état a souligné que le site de Pompiers naguère lieu de rencontre et d'échanges, relais entre Dakar, sa banlieue et l'intérieur du pays, est une « place emblématique qui offre un nouveau point de départ pour de nouvelles perspectives ».

« Sous peu, nous allons lancer d'autres projets dont celui de 4000 logements sociaux à Bambilor sous l'égide de la caisse des dépôts et consignations et ses partenaires. Je vais lancer ce projet dans ce mois d'octobre », a poursuivi Macky Sall, promettant un projet de décret devant permettre de céder des terres ou bien des bâtiments menaçant ruine à des promoteurs immobiliers.

Il aussi promis le lancement de la 2eme université de Dakar et du parc industriel, deux infrastructures prévues à Diamniadio (sortie de Dakar), le train-express devant relier l'aéroport international Blaise Diagne de Ndiass (Aibd) à la capitale et le renouvellement de 1600 camions sur un total de 3000 unités.

''La cité de l'émergence » de Pompiers va créer 1200 emplois et ses travaux sont prévus pour durer deux ans. En plus des logements, il est prévu des espaces commerciaux, des espaces verts et un centre de santé.

Le gouvernement a transféré la gare routière « Pompiers » à la place des Baux maraîchers, dans la ville de Pikine (banlieue dakaroise).